ActusTrek

Étude posturale : efficacité et confort pour tous

By 15 avril 2022No Comments

Que vous soyez déjà client Cité 2 Roues, Trek ou non, vous avez le droit d’être bien installé sur votre vélo, confortablement mais aussi efficacement, de profiter de votre balade, de votre sortie sportive, de votre entraînement ou de votre course. Et pour cela, il y a l’étude posturale. Le principe est simple, varifier point par point que votre position est équilibrée, efficace et adaptée à votre pratique et si besoin affiner ces petits détails qui vont vraiment vous changer la vie.

Aujourd’hui Maxime à la mesure, Jean-François sur le vélo et Vincent l’œil de lynx, vous montrent comment se passe une étude posturale chez Cité 2 Roues, selon le processus Trek Precision Fit (mais cela fonctionne évidemment pour tous les vélos de route).

Régler vos cales

Première chose à faire, prendre des marques selon la physiologie de votre pied pour repérer le point idéal d’appui. Rassurez-vous on ne dessine pas au feutre sur vos belles chaussures blanches, on met d’abord un adhésif transparent.
Ensuite on règle les cales finement et on vérifie au niveau des sensations que tout semble naturel.

Mesurer l’entrejambe

C’est une mesure simple à faire qui permet de calculer la sortie de selle théorique et de la comparer à la sortie de selle utilisée. La configuration du vélo influe évidemment sur ce calcul.

Régler la hauteur de selle

La hauteur de selle est un point crucial, l’objectif est d’obtenir une extension de genou parfaite pour allier efficacité et confort.
Au-delà des sensation et des habitudes, c’est un point facile à appréhender mais complexe à régler finement en fonction des attentes et particularités de chacun, en particulier quand des douleurs se sont fait sentir dans l’expérience du cycliste (que ce soit sur les appuis, au dos, aux genoux etc.).

Régler la position de la selle

Puis vient le temps dévaluer la position des jambes ; plus précisément on vérifie que la tubérosité tibiale antérieure s’aligne avec l’axe de la pédale. On se sert d’un niveau laser qui va donner un aplomb précis. En cas de déséquilibre on jour sur le recul de la selle pour garantir un pédalage efficace et sans risque de blessure. C’est aussi l’occasion de vérifier l’assiette de la selle.

Sélectionner le bon cintre

La largeur de cintre théorique se calcule à partir de la largeur des épaules. Un cintre plus étroit ou plus ouvert peut causer des inconforts et même des pertes d’efficacité. Là encore, après une mesure théorique on vérifie l’équilibre du résultat une fois le cycliste posé sur le vélo.

Potence et guidon

En analysant l’angle torse/humérus (théoriquement à 90°) et la position des bras qui doivent être légèrement fléchis, on observe si le cycliste est idéalement installé en terme de hauteur et de longueur du poste de pilotage. Au besoin on installe une potence réglable Trek Precision Fit dont les graduations permettent de définir la bonne longueur de potence et la bonne hauteur de guidon. Les entretoises, les formes de cintre et les différentes longueurs de potence permettent d’ajuster finement le tout.

Et voilà…

Aujourd’hui on s’est aperçu que la potence de Jean-François était un peu courte, depuis il en essaye une plus longue et pour l’instant cela semble lui réussir.
Dans tous les cas les sensations et les particularités et pratiques de chacun interdisent de systématiser des solutions mais le processus dans son ensemble permet d’optimiser votre position et de gagner à la fois sur le confort et sur l’efficacité de pédalage.
Que vous ayez des doutes sur votre position, une envie d’optimiser votre pédalage ou de vérifier vos choix de position ou même des douleurs lors de la pratique, l’étude posturale est un outil indispensable qui permet de s’équilibrer et de mieux mobiliser vos capacités sportives.
Venez en parler avec Maxime Jean-François et Vincent, il sauront vous conseiller.